4 astuces pour manger sainement

0 commentaires

Chacun d’entre nous concerné par le surpoids est sensible au sujet de l’alimentation et à l’idée de manger sainement, mais que signifie manger sainement?

Pour manger sain, que choisiriez vous?

« Manger sainement » selon l’humeur du moment peut être perçu comme un plaisir, un challenge, un but, une contrainte, ou encore un dictat…

Mangeriez-vous sainement si cela signifiait de vous nourrir exclusivement de salade
verte sans sauce?

Ou accepteriez de « manger sainement » si la nourriture dite saine ne vous apportait aucun plaisir, voire même vous répugnait?

Il est probable que votre réponse soit NON, et que vous préféreriez probablement manger des aliments goûtus et plaisants même s’il étaient considérés comme mauvais pour votre santé.

Définissez vous-même ce qu’est manger sainement.

D’un certain point de vue, « manger sainement » est un concept, une idée.

Une idée est quelque chose qu’on ne peut toucher, et il est important de la définir pour la mettre à votre profit !

Si vous lisez cet article, vous pensez peut-être qu’il vous dira précisément quoi mettre dans votre assiette. Il n’en est rien. 

Il n’y a que vous qui puissiez savoir si vous mangez sainement.

Simplement, tout ce que vous ingérez pour vous nourrir a un impact, cet impact touche bien plus que la perte de poids et l’amaigrissement.

Si votre alimentation est saine, alors avant de vous faire maigrir elle doit surtout contribuer à vous faire du bien, et doit donc en tout bon sens vous nourrir durablement, vous mettre de bonne humeur, et vous permettre de ressentir un bien-être physique.

Votre corps vous parle, écoutez-le!

En prenant le temps d’être à l’écoute des signaux de votre corps, vous pouvez vous éviter beaucoup de frustrations, et vous serez plus apte à évaluer ce qui est bon pour vous même

Si vous êtes sujets à l’hypertension par exemple, vous avez peut être remarqué qu’après certains repas vous aviez chaud aux oreilles…
Ce n’est qu’un exemple de signal parmi d’autres.
Votre état de fatigue ou d’énergie, la sensation de faim ou de satiété, des symptômes physiques tel que maux de ventre, remontées gastriques, douleurs au foie, nausées , raideurs articulaires, essoufflement etc, sont des signaux qui traduisent l’état de votre corps.
Faites preuve de curiosité, mangez de tout et prenez des notes, cela est plus facile que de vous mettre au régime.
Vous découvrirez des corrélations entre votre alimentation et votre état général.
Vos choix alimentaire seront guidés par vous-même et en connaissance de cause, vous vous détacherez plus facilement du dictat du manger sain.

Vous seul pouvez découvrir comment bien vous nourrir, MAIS…

Certaines généralités, ou croyances découlent malgré tout du bon sens.

Comme chez n’importe quelle autre espèce animale, le fonctionnement de notre corps est soumis à des processus naturels.

De la même manière qu’une cellule, nous récupérons dans notre environnement ce dont notre corps a besoin pour assurer ses fonctions.

Les discours tenus sur l’alimentation concernent le plus souvent : le sel, le gras , le sucre et la valeur calorique. Une autre donnée semble toutefois peu ressortir.

Il s’agit de : la qualité de la nourriture.

La qualité de votre nourriture a moins à voir avec son prix ou son degré de sophistication qu’avec le fait qu’elle soit naturelle ou transformée ; plus la nourriture est transformée, plus elle s’éloigne de notre « environnement alimentaire » naturel, à contrario, plus la nourriture est naturelle plus elle est proche de notre environnement alimentaire naturel.

On trouve dans les grandes surfaces un énorme choix d’aliments préparés ; Cela va des sauces, aux desserts, en passant par les plats et les biscuits apéritifs, ils ont l’avantage de faire gagner du temps, et ils peuvent nous laisser croire qu’ils offrent un avantage en terme de budget sur l’alimentation.

Ces produits alimentaires sont de réels compromis entre vos exigences ,les coûts financiers pour les produire, et les contraintes pour les distribuer.

Les procédés de transformation impliquant des additifs tels que les agents de texture, des colorants et des conservateurs constituent souvent le moyen de rendre ce compromis possible, c’est pourquoi les aliments préparés sont le plus souvent contre nature.

Bien sûr, les légumes, les fruits, la viande sont des aliments naturels, mais les huiles selon leur procédé d’extraction le sont aussi.

Les fromages, beurres et crèmes entières sont des aliments issus de la transformation du lait, mais restent des produits peu transformés.

Un plat surgelé préparé par un industriel est un exemple d’aliment fortement transformé.

La qualité a un coût, enfilez votre tablier !

Le coût d’une alimentation saine ne chiffre pas tant en argent qu’en implication personnelle car elle nécessite de choisir nous même ce que nous mangeons, et de prendre le temps de choisir et préparer notre nourriture.

Le web regorge de sites proposant toutes sortes de recettes, et il ne tient qu’a vous d’essayer de nouveaux plats ; alors osez vous réconcilier avec vos ustensiles de cuisine et retrouvez le plaisir de préparer et manger des aliments naturels, et si vous succombez à l’appel de produits transformés appréciez les !

Cuisiner est aussi une manière de mettre votre esprit et votre corps en mouvement pour vous faire du bien ; considérez que vous prenez ce temps pour vous.

Si vous n’avez plus l’habitude de cuisiner, commencez simplement, faites une petite liste de plats que vous trouvez facile à préparer ; et si à votre niveau cela signifie par exemple composer une salade avec 3 ingrédients simples à découper et faire une sauce pour l’assaisonner, ou brouiller des œufs, faites le.

Commencez petit, et prenez votre temps. Vous étofferez votre arsenal de recettes quand vous vous sentirez plus à l’aise à cuisiner.

Si vous êtes à l’aise en cuisine, faites vous plaisir et sortez des sentiers battus, cherchez à découvrir de nouveaux mets à manger.

Pour vous aider, préparez votre liste de course avant d’y aller, et si un ingrédient manque soyez souple ; vous pouvez décider de l’enlever ou de le remplacer par un autre.

Si vos ustensiles de cuisine ne sont pas adaptés ou pas fonctionnels, investissez ; il n’est pas indispensable de vous ruiner, ayez le nécessaire. Un couteau affuté et des casseroles faciles à nettoyer vous feront gagner du temps au moment de cuisiner.

En résumé:

Se nourrir est un besoin naturel et vital.

Que vous soyez concerné par le surpoids ou non, avoir un contrôle sur votre alimentation est une clé pour un bien être durable.

L’alimentation est un sujet où les écoles de pensée sont nombreuses et divergentes. C’est pourquoi vous trouverez toujours toutes sortes de théories contradictoires sur le sujet, et dans ce flot d’informations vous seul pouvez trouver ce qui vous fera du bien, mangez de tout.

Quoi que vous choisissiez de manger, observez comment vos aliments impactent votre bien être ; votre corps ne vous mentira jamais, vos croyances alimentaires mises de coté grâce à l’expérimentation et l’observation, vous ferez bientôt vos choix en connaissance de cause, et en accord avec vous même.

Reprenez le contrôle de ce que vous mangez en vous faisant plaisir ; préparez les aliments que vous aurez choisi pour vous nourrir et n’hésitez pas à essayer de nouvelles choses.

Partager sur les réseaux sociaux

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.